Chronologie du livre numérique des origines à nos jours

LogoMarie

Par Marie Lebert, version du 7 mars 2016.

Cette chronologie est disponible aussi en anglais et en espagnol.

Voir aussi Le Livre 010101 (1971-2015) pour plus de précisions pour chaque étape. [versions PDF et EPUB] [version web]


[année-mois]
1963: Le premier système d’encodage informatique est l’ASCII (American Standard Code for Information Interchange).
1967: L’association OCLC (Online Computer Library Center) est fondée pour aider les bibliothèques dans leurs tâches informatiques.
1971: OCLC débute un catalogue collectif dénommé OCLC Online Union Catalog, l’ancêtre de WorldCat.
1971: Rassemblés autour du projet Cyclades, Louis Pouzin et son équipe définissent les principes de la communication par paquets.
1971: Ray Tomlinson invente l’email et choisit le symbole @ pour séparer le nom de l’usager de celui de la machine dans une adresse électronique.
1971-07: L’ebook #1 de Michael Hart touche les cent usagers du pré-internet. Le Projet Gutenberg est né.
1974: Vinton Cerf et Robert Kahn créent les protocoles de communication nécessaires à l’internet.
1976: Le Congrès américain durcit sa législation avec un copyright de cinquante ans après le décès de l’auteur.
1977: L’IFLA (International Federation of Library Associations) instaure l’UNIMARC en tant que format bibliographique commun pour le catalogage en bibliothèque.
1980: Le RLG (Research Libraries Group) lance son catalogue collectif RLIN (Research Libraries Information Network) à l’intention des bibliothèques de recherche.
1983: Après avoir été un réseau gouvernemental et académique purement américain, l’internet prend son envol à l’international.
1984: La société Psion lance l’agenda électronique Psion Organiser bien avant de lancer son premier PDA.
1984: À l’instigation de Richard Stallman, le copyleft est institué pour les logiciels puis pour toute œuvre de création afin de permettre leur libre réutilisation.
1986: La société Franklin lance le premier dictionnaire sur une machine de poche.
1990: Tim Berners-Lee invente le World Wide Web et donne son invention au monde.
1991-01: L’Unicode Consortium est fondé pour développer l’Unicode, système d’encodage informatique permettant d’afficher toutes les langues de la planète à l’écran.
1992: Le Projekt Runeberg est la première bibliothèque numérique suédoise.
1992: Vinton Cerf, le père de l’internet, fonde l’Internet Society (ISOC) pour coordonner le développement du réseau.
1992: Paul Southworth crée les Etext Archives pour accueillir des textes électroniques de tous ordres.
1993: John Mark Ockerbloom crée l’Online Books Page pour offrir un point commun aux livres en accès libre sur le web.
1993-02: La directive 93/98/EEC de la Commission européenne demande l’harmonisation des législations nationales sur le droit d’auteur dans l’Union européenne.
1993-04: L’Association des bibliophiles universels (ABU) crée la première bibliothèque numérique française.
1993-06: Adobe lance le format PDF (Portable Document Format) et l’Acrobat Reader.
1993-07: John Labovitz crée l’E-Zine-List pour recenser les zines électroniques.
1993-11: Le web voit arriver Mosaic, premier navigateur grand public.
1994: Le Netscape Navigator succède à Mosaic comme navigateur du web.
1994: Le Projekt Gutenberg-DE est la première bibliothèque numérique allemande.
1994: Michel Martin crée Travlang, répertoire de dictionnaires de langues en ligne pour les voyageurs.
1994: Pierre Perroud crée la bibliothèque numérique Athena, hébergée sur le site de l’Université de Genève.
1994-01: L’Annuaire de l’UREC (Unité réseaux du CNRS) est lancé pour répertorier les sites internet en français et guider ainsi les usagers francophones sur la toile.
1994-02: La bibliothèque publique d’Helsinki (Finlande) est la première à créer un site web.
1994-03: Jeff Bezos fait une étude du marché sur les meilleurs produits à vendre sur l’internet avant de lancer Amazon.
1994-05: Tyler Chambers crée la Human-Languages Page pour recenser les ressources linguistiques de l’internet.
1994-10: Le World Wide Consortium (W3C) est fondé pour développer les protocoles communs du web.
1995: L’Institut national de la langue française (INaLF) lance sa base textuelle Frantext en accès payant.
1995: La grande presse imprimée commence à se mettre en ligne.
1995: La librairie Interférences serait la première librairie française à créer un site web.
1995: Le WorldWide Language Institute (WWLI) crée NetGlos, un glossaire coopératif multilingue des termes liés à l’internet et à l’informatique.
1995: Microsoft lance son propre navigateur, l’Internet Explorer.
1995: Le centre Xerox de la Silicon Valley conçoit le Gyricon, une technologie d’encre électronique.
1995: Robert Beard crée A Web of Online Dictionaries pour répertorier les dictionnaires gratuits en ligne.
1995: Tyler Chambers lance l’Internet Dictionary Project pour créer des dictionnaires coopératifs bilingues en accès libre.
1995-02: Le Monde diplomatique lance son site web, premier site d’un périodique imprimé français.
1995-03: L’Internet Public Library (IPL) est la première bibliothèque numérique publique consacrée uniquement aux ressources internet et cataloguant celles-ci.
1995-04: Pierre François Gagnon fonde Éditel, première plateforme d’édition électronique.
1995-07: Amazon.com est la première grande librairie en ligne américaine et un pionnier du cybercommerce.
1995-09: Le quotidien Les Dernières nouvelles d’Alsace lance son site web.
1995-09: Quelques bibliothèques nationales européennes créent un site web sous le nom de Gabriel en tant que point d’accès commun à leurs services.
1995-11: Pascal Chartier lance le site Livre-rare-book pour proposer un catalogue collectif de livres anciens et d’occasion à la vente.
1995-12: Le quotidien Libération lance son site web.
1996: Fabrice Lhomme crée Une Autre Terre, portail de science-fiction.
1996: La NAP (National Academy Press) met des livres numériques en accès libre sur son site web pour favoriser la vente des mêmes livres imprimés.
1996 : La MIT Press suit la NAP pour un pari gagné, à savoir de meilleures ventes pour les livres imprimés lorsque leur version intégrale est disponible en accès libre sur le web.
1996: L’Ethnologue, catalogue encyclopédique de langues vivantes, débute sa version web gratuite.
1996: La Commission européenne promeut l’UNIMARC (créé en 1977) en tant que format bibliographique commun pour les catalogues des bibliothèques européennes.
1996: Le Bulletin des bibliothèques de France (BBF) débute sa mise en ligne.
1996: Le quotidien Le Monde et le quotidien L’Humanité lancent leurs sites web.
1996: Patrice Magnard fonde Alapage, qui est d’emblée une librairie en ligne.
1996: Patrick Rebollar, professeur de français, lance son site de recherches et activités littéraires.
1996-02: Le CNRS lance sa lettre d’information électronique Le Micro Bulletin Actu (LMB Actu).
1996-03: La société Palm lance le Palm Pilot, premier PDA du marché.
1996-04: L’Internet Archive est fondée par Brewster Kahle pour archiver l’internet à l’intention des générations futures.
1996-04: Robert Ware lance OneLook Dictionaries, un moteur de recherche commun à de nombreux dictionnaires en ligne.
1996-05: Le DAISY Consortium est fondé pour promouvoir le format DAISY (Digital Accessible SYstem), un standard de livre audionumérique.
1996-06: Isabelle Aveline crée Zazieweb, un site indépendant couvrant l’actualité du livre.
1996-06: La Bibliothèque électronique de Lisieux est créée par Olivier Bogros, conservateur de la bibliothèque municipale.
1996-07: Le quotidien Ouest-France lance son site web.
1996-07: Olivier Gainon fonde CyLibris, premier éditeur électronique commercial de langue française.
1996-09: La conférence de l’IFIP (International Federation of Information Processing) propose une communication sur la créativité et l’enseignement via les technologies.
1996-10: Pierre Schweitzer conçoit le projet @folio, baladeur de textes «ouvert».
1996-11: Nicolas Pewny lance le site web des éditions du Choucas, créées deux ans plus tôt.
1996-12: Un Traité pour un copyright sur les éditions numériques est signé par les pays membres de l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle).
1997: Le premier blog voit le jour sur le web. Il est suivi de beaucoup d’autres.
1997: Hachette met en ligne son Dictionnaire universel francophone, avec accès libre et gratuit.
1997: Juan Pirlot de Corbion fonde la librairie en ligne Chapitre.com.
1997: Le réseau de librairies Fnac lance son site web.
1997: Le Syndicat de la librairie ancienne et moderne (SLAM) lance son premier site web.
1997-01: Un nouveau site Gabriel est lancé en tant que portail des bibliothèques nationales européennes.
1997-01: Le Bureau international du travail (BIT) organise un colloque sur la convergence multimédia.
1997-01: L’Internet Bookshop (Royaume-Uni) développe un système de sites affiliés pour vendre des livres.
1997-03: La chaîne de librairies Barnes & Noble ouvre une première librairie en ligne à l’intention des adhérents du fournisseur internet American OnLine (AOL).
1997-04: Amazon s’inspire du système de sites affiliés de l’Internet Bookshop pour lancer son propre système de sites «associés» vendant les livres d’Amazon sur leurs sites.
1997-04: Des chercheurs du MediaLab du MIT créent la société E Ink pour développer une technologie d’encre électronique.
1997-04: Le web mondial compte un million de sites.
1997-05: La chaîne de librairies Barnes & Noble lance sa propre librairie en ligne barnesandnoble.com.
1997-05: La British Library met son catalogue en ligne avec accès libre et gratuit.
1997-05: Silvaine Arabo lance Poésie d’hier et d’aujourd’hui, un des premiers sites de poésie.
1997-06: oVosite est un espace d’écriture hypermédia créé par un collectif d’auteurs.
1997-07: De généraliste, l’annuaire de l’UREC (Unité réseaux du CNRS) devient spécialisé.
1997-07: La Bibliothèque des Nations Unies à Genève crée un «cyberespace» de vingt-quatre postes informatiques dans ses locaux.
1997-07: Le Catalogue collectif de France (CCFr) fait ses débuts sur la toile.
1997-08: O’Reilly publie le livre Pour un web multilingue de Yoshi Mikami en japonais, et le traduit en anglais, en allemand et en français l’année suivante.
1997-08: Lucie de Boutiny écrit NON, un roman multimédia publié en ligne en feuilleton dans la revue d’art Synesthésie.
1997-09: L’Internet Bookshop (Royaume-Uni) débute la vente de livres provenant des États-Unis.
1997-10: La Bibliothèque nationale de France (BnF) lance sa bibliothèque numérique Gallica avec 3.000 ouvrages du 19e siècle.
1997-10: Les librairies en ligne Alapage et Novalis créent le premier prix littéraire francophone sur l’internet.
1997-10: L’Internet Bookshop est la première librairie en ligne à offrir de grosses remises sur les livres.
1997-12: La société italienne de traduction Logos met tous les outils linguistiques (dictionnaires, glossaires, grammaires, etc.) destinés à ses traducteurs en accès libre.
1997-12: Le moteur de recherche AltaVista lance un logiciel de traduction automatique gratuit dénommé Babel Fish.
1997-12: L’internet mondial compte 70 millions d’usagers, soit 1,7% de la population mondiale.
1998: Le projet franco-américain ARTFL met en ligne la base de données correspondant au premier volume de l’Encyclopédie de Diderot.
1998: Jacky Minier crée Diamedit, plateforme d’édition littéraire, dans l’intention de promouvoir des inédits et leurs auteurs.
1998: Gérard Fourestier crée le site Rubriques à Bac à l’intention des futurs bacheliers.
1998: La Bibliothèque municipale de Lyon débute la mise en ligne de ses enluminures numérisées.
1998: Le Rocket eBook de Nuvomedia est la première tablette de lecture, avec une capacité de dix livres.
1998: Les géants des médias Bertelsmann et Vivendi créent BOL.com (BOL: Bertelsmann OnLine), librairie en ligne européenne.
1998-02: Le romancier Barry Beckham écrit le premier mail-roman américain, intitulé You Have a Friend.
1998-03: ATOS et France Loisirs lancent le premier roman «interactif» francophone, qui est en fait un roman écrit à plusieurs mains via l’internet.
1998-05: Les éditions 00h00 sont les premières à vendre des livres numériques.
1998-06: L’Open eBook Initiative est instituée pour travailler sur un standard de livre numérique, l’Open eBook (OeB).
1998-09: La chaîne de librairies canadienne Chapters lance sa librairie en ligne chaptersglobe.com avec le quotidien The Globe and Mail.
1998-10: Amazon lance ses deux premières filiales en Europe (avant l’Asie), au Royaume-Uni et en Allemagne.
1998-10: Jean-Paul crée le site hypermédia Cotres.net pour expérimenter de nouvelles formes d’écriture utilisant l’hyperlien.
1998-10: Le Digital Millenium Copyright Act (DMCA) est entériné par le Congrès américain et fait passer le copyright de 50 ans à 70 ans après la mort de l’auteur.
1999: L’internet est lui-même personnage de roman dans Sanguine sur toile, d’Alain Bron, publié aux éditions du Choucas (avec une version numérique chez 00h00).
1999: Le SoftBook Reader, lancé par SoftBook Press, est la deuxième tablette de lecture du marché (après le Rocket eBook).
1999: Michael Kellogg crée WordReference.com pour proposer des dictionnaires de langues en ligne bilingues et gratuits et des forums de discussion pour les linguistes.
1999-05: L’éditeur électronique CyLibris lance CyLibris Infos, lettre d’information électronique sur l’actualité de l’édition francophone.
1999-07: BOL.com ouvre sa filiale BOL.fr en France mais la ferme en juillet 2001.
1999-07: Le Syndicat national de la librairie ancienne et moderne (SLAM) lance une nouvelle version de son site web.
1999-08: La Library of Congress crée le NLS (National Library Service for the Blind and Physically Handicapped), un service à l’intention des personnes aveugles et malvoyantes.
1999-09: Le format Open eBook (OeB) est créé en tant que format standard du livre numérique (à côté du PDF).
1999-12: Denis Zwirn crée la librairie Numilog, consacrée d’emblée à la vente de livres numériques.
1999-12: L’Encyclopædia Britannica met en ligne sa version numérique Britannica.com, d’abord gratuite puis payante.
1999-12: L’Encyclopædia Universalis propose une version en ligne d’abord gratuite puis payante.
1999-12: WebEncyclo (éditions Atlas) est la première grande encyclopédie francophone en ligne gratuite concue directement pour le web.
1999-12: Raymond Godefroy, poète-paysan, publie ses Fables pour l’an 2000 en ligne sur le site des éditions du Choucas avant de les auto-publier en version imprimée.
2000: La GFDL (GNU Free Documentation License) est publiée par la Free Software Foundation en tant que licence pour la documentation accompagnant les logiciels libres.
2000: Le catalogue des éditions 00h00 comprend 600 titres numériques.
2000: HyperNietzsche est une base textuelle collaborative en ligne sous la direction de Paolo d’Iorio.
2000: La société Plastic Logic est créée dans l’optique de concevoir et commercialiser le futur papier électronique.
2000-01: Le principe du wiki – site participatif – devient populaire et sert de base à Wikipédia l’année suivante.
2000-01: Barnes & Noble.com passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres lisibles sur l’Acrobat Reader (logiciel).
2000-01: Barnes & Noble.com passe un partenariat avec Microsoft pour vendre des livres lisibles sur le Microsoft Reader (logiciel).
2000-01: Gemstar rachète les sociétés Nuvomedia (auteure du Rocket eBook) et SoftBook Press (auteure du SoftBook Reader) pour lancer ses propres tablettes l’année suivante.
2000-01: L’Open eBook Forum (OeBF) est fondé pour promouvoir le format OeB en tant que standard du livre numérique.
2000-01: Le Million Book Project veut proposer un million de livres gratuits sur le web, et sera plus tard intégré aux collections de l’Internet Archive.
2000-02: Les éditions 00h00 lancent la Collection 2003, consacrée aux écritures numériques, avec comme premier titre Apparitions inquiétantes d’Anne-Cécile Brandenbourger.
2000-02: Robert Beard cofonde yourDictionary.com, grand portail de dictionnaires et autres outils linguistiques en ligne.
2000-03: Le Quid, encyclopédie en un volume, propose une version en ligne gratuite.
2000-03: L’Oxford University Press lance une version en ligne de l’Oxford English Dictionary (OED), avec consultation payante.
2000-03: Stephen King distribue sa nouvelle Riding the Bullet uniquement sur l’internet quelques mois avant de se lancer dans l’auto-publication d’un roman en ligne sur son site.
2000-03: Thierry Brethes et Nathalie Ting fondent la société Mobipocket, spécialisée d’emblée dans les livres pour PDA avec le Mobipocket Reader (logiciel).
2000-03: L’internet mondial compte 300 millions d’usagers, soit 5% de la population mondiale.
2000-04: L’éditeur électronique CyLibris devient membre du Syndicat national de l’édition (SNE).
2000-04: Anne-Bénédicte Joly crée un site web pour y auto-publier ses romans et essais.
2000-04: Microsoft lance son propre PDA, le Pocket PC, avec le Microsoft Reader (logiciel).
2000-07: La moitié des usagers de l’internet est maintenant non anglophone.
2000-07: L’éditeur Simon & Schuster lance SimonSays.com pour vendre des versions numériques de ses livres.
2000-07: Stephen King auto-publie son roman épistolaire The Plant sur son site web pour arrêter en décembre suite à un nombre de téléchargements (et de paiements) insuffisant.
2000-08: Amazon lance sa filiale française Amazon.fr.
2000-08: Amazon passe un partenariat avec Microsoft pour vendre des livres lisibles sur le Microsoft Reader (logiciel).
2000-08: Amazon passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres lisibles sur l’Acrobat Reader (logiciel).
2000-08: Barnes & Noble.com lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2000-08: Le Microsoft Reader (logiciel) est disponible pour toute plateforme Windows.
2000-09: L’association Handicapzéro lance son premier site à destination des personnes aveugles et malvoyantes et promeut un internet accessible à tous.
2000-09: L’encyclopédie Encarta de Microsoft propose une version en ligne gratuite.
2000-09: Le Grand dictionnaire terminologique (GDT) du Québec est un dictionnaire en ligne bilingue français-anglais en accès libre et gratuit.
2000-09: Les éditions 00h00 sont rachetées par la société américaine Gemstar.
2000-10: Charles Franks lance Distributed Proofreaders pour corriger à plusieurs les versions numériques des livres du domaine public avant de les intégrer au Projet Gutenberg.
2000-10: La société Franklin lance l’eBookMan, son propre PDA multimédia.
2000-10: Gemstar lance ses propres tablettes de lecture sous le nom de Gemstar eBook mais abandonne leur production en juin 2003.
2000-10: La Public Library of Science (PLOS) est fondée pour promouvoir la diffusion libre des revues scientifiques et médicales, et devient un éditeur de revues trois ans plus tard.
2000-10: Les PUF (Presses universitaires de France) commencent à diffuser quelques livres en version numérique.
2000-11: Amazon compte quatre filiales à l’international, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et au Japon.
2000-11: Le romancier espagnol Arturo Pérez-Reverte vend son nouveau roman El Oro del Rey en version numérique avant de le vendre en version imprimée.
2000-11: Le romancier anglais Frederick Forsyth publie des nouvelles policières inédites numériques chez l’éditeur électronique Online Originals avant d’abandonner l’expérience.
2000-11: La version numérisée de la Bible de Gutenberg originale est disponible sur le site web de la British Library.
2000-11: Random House est la première grande maison d’édition à proposer des conditions attractives à ses auteurs pour les inciter à publier en numérique.
2000-11: La société Nokia lance le Nokia 9210, premier smartphone du marché.
2000-12: La clé USB d’IBM est la première du marché, avec une capacité de stockage de 8 Mo (méga-octets), cinq fois supérieure à celle des disquettes.
2000-12: Amazon lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2000-12: Des chercheurs du centre Xerox de la Silicon Valley créent la société Gyricon Media pour développer une technologie d’encre électronique dénommée Gyricon.
2001: Lawrence Lessig conçoit la Creative Commons pour favoriser la diffusion d’œuvres sur l’internet tout en protégeant les auteurs et fonde l’organisme du même nom.
2001: Les premiers systèmes de DRM régulent la gestion des droits numériques.
2001-01: Adobe lance l’Adobe Content Server, serveur payant de gestion des droits numériques.
2001-01: Adobe lance l’Adobe eBook Reader, logiciel de lecture pour livres sous droits, avant de l’intégrer au futur Adobe Reader deux ans plus tard.
2001-01: Amazon licencie 1.300 salariés aux États-Unis et 270 salariés en Europe.
2001-01: Barnes & Noble (en tant qu’éditeur) lance Barnes & Noble Digital pour publier et vendre des livres numériques.
2001-01: Jimmy Wales et Larry Sanger créent Wikipédia, grande encyclopédie collaborative en ligne gratuite.
2001-01: L’INaLF est remplacé par le laboratoire ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française) pour gérer des bases textuelles payantes.
2001-01: Le Cybook est la première tablette de lecture européenne, créée par la société Cytale et reprise en 2003 par la société Bookeen.
2001-02: L’éditeur électronique CyLibris lance la lettre d’information électronique Édition-actu à la suite de CyLibris Infos.
2001-02: Les éditions Luc Pire créent leur secteur en ligne sous le nom de Luc Pire électronique.
2001-03: La société Palm rachète Peanut Press – logiciel et livres – à la société netLibrary.
2001-03: IBM lance le WebSphere Translation Server, un serveur de traduction automatique.
2001-03: La société Palm lance le Palm Reader (logiciel) pour le Palm Pilot (PDA).
2001-03: Le Mobipocket Reader (logiciel) est intégré au Palm Pilot.
2001-04: Amazon passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres sous droits lisibles sur l’Acrobat eBook Reader (remplacé plus tard par Adobe Reader).
2001-04: Jean-Pierre Balpe écrit Rien n’est sans dire, le premier mail-roman francophone, diffusé par courriel pendant cent jours.
2001-04: Un Seybold Report dénombre 17 millions de PDA dans le monde pour seulement 100.000 tablettes de lecture.
2001-05: E-critures voit le jour en tant qu’association d’artistes multimédias.
2001-05: La Commission européenne entérine la directive EUCD (European Union Copyright Directive) en vue d’«harmoniser» les législations nationales sur le droit d’auteur.
2001-05: L’Acrobat Reader est disponible non seulement pour ordinateur mais aussi pour le Palm Pilot (PDA).
2001-09: Yahoo! lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2001-10: Franklin intègre le Mobipocket Reader (logiciel) à l’eBookMan, son PDA multimédia.
2001-10: Gemstar lance un modèle européen du Gemstar eBook en débutant par l’Allemagne mais cesse sa commercialisation deux ans plus tard.
2001-10: Avec 30 milliards de pages archivées, l’Internet Archive lance la Wayback Machine pour voir un site web à différentes dates à compter de 1996.
2001-10: Windows CE, système d’exploitation du Pocket PC (PDA), est remplacé par le Pocket PC 2002 pour permettre la lecture des livres numériques sous droits avec DRM.
2001-12: L’Acrobat Reader est disponible pour le Pocket PC (PDA) après avoir été disponible pour le Palm Pilot (PDA).
2002: 23 millions de Palm Pilot ont été vendus dans le monde depuis son lancement en 1996 en tant que premier PDA du marché.
2002-02: La Budapest Open Access Initiative (BOAI – Initiative de Budapest pour un accès ouvert) est signée pour promouvoir l’accès ouvert (libre) à la littérature scientifique.
2002-02: La société Benetech crée Bookshare, grande bibliothèque numérique pour personnes aveugles et malvoyantes.
2002-03: L’Oxford University Press lance l’Oxford Reference Online (ORO), une vaste encyclopédie conçue directement pour le web, avec abonnement payant.
2002-04: Le Mobipocket Reader (logiciel) est disponible pour ordinateur après avoir été uniquement disponible pour PDA.
2002-07: La société E Ink présente le prototype du futur écran E Ink pour tablette de lecture, écran commercialisé deux ans plus tard.
2002-07: La société Cytale arrête la commercialisation du Cybook, qui sera reprise l’année suivante par la société Bookeen.
2002-07: Le Palm Reader (logiciel) est disponible pour ordinateur personnel après avoir été uniquement disponible pour PDA.
2002-07: Pierre Schweitzer crée la start-up iCodex pour promouvoir le projet @folio, tablette de lecture nomade.
2002-11: Le Microsoft Reader (logiciel) est disponible pour la Tablet PC après avoir été uniquement disponible pour PDA.
2002-12: Les premières licences-type Creative Commons sont publiées par l’organisme du même nom.
2003: Géré par l’association RLG (Research Libraries Group), le catalogue collectif mondial RLIN devient le RLG Union Catalog.
2003: La commercialisation de la tablette de lecture Cybook est reprise par la société Bookeen.
2003-02: L’association Handicapzéro lance la nouvelle version de son portail généraliste pour les personnes aveugles et malvoyants avec des informations de tous ordres.
2003-03: Le romancier brésilien Paulo Coelho diffuse plusieurs de ses best-sellers gratuitement au format PDF.
2003-05: L’Acrobat Reader (pour les PDF standard) et l’Adobe eBook Reader (pour les PDF sous droits) fusionnent pour donner l’Adobe Reader.
2003-06: Gemstar cesse la commercialisation de toutes ses tablettes Gemstar eBook, tout comme sa librairie numérique un mois plus tard.
2003-09: Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) crée son OpenCourseWare pour offrir le matériel pédagogique de ses cours en accès libre et gratuit.
2003-10: La Public Library of Science (PLOS) devient un éditeur de revues scientifiques et médicales gratuites en ligne, dont tous les articles sont sous licence Creative Commons.
2003-12: Adobe ouvre sa propre librairie numérique, le Digital Media Store.
2003-12: Une licence Creative Commons est utilisée par un million d’œuvres sur l’internet.
2004: Le Monde.fr, site du quotidien Le Monde, lance sa propre plateforme de blogs.
2004: L’éditeur Tim o’Reilly lance le terme web 2.0, repris ensuite dans le monde entier pour définir un web participatif.
2004: La société E Ink commercialise les premiers écrans utilisant la technologie éponyme.
2004-01: La Commission européenne lance la European Library (Bibliothèque européenne) à la suite de Gabriel en tant que portail des bibliothèques nationales européennes.
2004-01: Le Projet Gutenberg lance le Projet Gutenberg Europe avec une vocation multilingue en collaboration avec le Projekt Rastko à Belgrade.
2004-02: Facebook est créé par Mark Zuckerberg pour un public étudiant avant de conquérir le monde.
2004-03: L’association RLG (Research Libraries Group) lance RedLightGreen, premier catalogue collectif mondial à l’intention des bibliothèques à être mis en accès libre.
2004-04: Sony lance au Japon sa première liseuse LIBRIe, qui est aussi la première liseuse du marché avec un écran E Ink et non LCD (à cristaux liquides).
2004-05: Le nombre de langues officielles de l’Union européenne passe de onze langues (plus le latin) à vingt langues avec l’élargissement de l’Union européenne.
2004-10: Google lance Google Print à l’intention des éditeurs et des bibliothèques avant de le cesser pendant quelques mois puis de le rebaptiser Google Books l’année suivante.
2004-11: Google lance Google Scholar à l’intention du monde académique.
2004-11: L’Adobe LiveCycle Policy Server remplace l’Adobe Content Server pour la gestion des droits numériques.
2005-04: Amazon.com rachète la société Mobipocket – format, logiciel et livres – en prévision du lancement du Kindle deux ans plus tard.
2005-04: L’IDPF (International Digital Publishing Forum) succède à l’OeBF (Open eBook Forum) pour gérer le format OeB (Open eBook).
2005-09: Le site Livre-rare-book propose un catalogue de deux millions de livres anciens et d’occasion émanant de 500 librairies.
2005-10: L’Internet Archive fonde l’Open Content Alliance (OCA) dans le but de proposer une bibliothèque numérique publique mondiale.
2005-10: L’éditeur O’Reilly Media diffuse la version intégrale de ses livres gratuitement sur son site.
2005-11: Numilog crée la Bibliothèque numérique pour le Handicap (BnH) sur son site.
2005-12: Le MIT crée l’OpenCourseWare Consortium (OCW Consortium) pour la diffusion en ligne du matériel pédagoqique des cours d’autres universités.
2005-12: L’internet mondial compte un milliard d’usagers, soit 15,7% de la population mondiale.
2006: La Public Library of Science (PLOS) lance PLOS ONE, revue académique en ligne ouverte à tout sujet scientifique ou médical, qui rencontre un grand succès.
2006: Le smartphone progresse, avec 90 millions de smartphones pour un milliard de téléphones portables sur la planète.
2006-03: La Commission européenne débute son projet de Bibliothèque numérique européenne, qui deviendra Europeana deux ans plus tard.
2006-06: Twitter est lancé comme outil de micro-blogging pour diffuser des messages de 140 caractères.
2006-08: Google lance Google Books (Google Livres) en remplacement de Google Print mais s’attire les foudres de l’Authors Guild et de l’Association of American Publishers (AAP).
2006-08: La loi DADVSI (Droit d’auteur et droits voisins dans la société de l’information) est promulguée en France.
2006-08: WorldCat, catalogue collectif mondial géré par OCLC, lance worldcat.org pour offrir une version gratuite sur le web.
2006-10: Microsoft crée sa propre bibliothèque numérique, Live Search Books, mais l’abandonne le projet deux ans plus tard et verse ses livres dans l’Internet Archive.
2006-10: Sony lance le Sony Reader, sa deuxième liseuse après le LIBRIe au Japon, là aussi avec un écran E Ink.
2006-11: Le web mondial compte cent millions de sites.
2006-11: Le catalogue collectif RedLightGreen du RLG (Research Library Group) laisse la place au catalogue collectif WorldCat d’OCLC (Online Computer Library Center).
2006-12: Gallica, bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, offre 90.000 ouvrages et 80.000 images libres de droits.
2006-12: Le portail Handicapzéro – qui offre des informations de tous ordres à l’intention des personnes aveugles et malvoyantes – est consulté par 200.000 personnes par mois.
2007-01: Le nombre de langues officielles de l’Union européenne passe de vingt langues à vingt-trois langues (avec le bulgare, l’irlandais et le roumain).
2007-02: Creative Commons publie les versions 3.0 de ses licences, avec licence internationale et compatibilité avec d’autres licences similaires (copyleft et GPL).
2007-02: Tumblr est une plateforme de microblogging permettant de poster textes, images, photos et vidéos.
2007-03: Larry Sanger lance Citizendium en tant qu’encyclopédie en ligne collaborative «fiable» gérée par des experts.
2007-04: Le portail yourDictionary.com répertorie 2.500 dictionnaires et grammaires dans 300 langues.
2007-05: L’Encyclopedia of Life voit le jour en tant qu’encyclopédie collaborative globale en ligne visant à répertorier toutes les espèces animales et végétales connues.
2007-06: Apple lance son propre smartphone, l’iPhone.
2007-06: La Commission européenne lance la version publique de sa base IATE (InterActive Terminology for Europe), une base terminologique multilingue qui succède à Eurodicautom.
2007-09: L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie le format EPUB, qui remplace le format OeB.
2007-10: Google lance son propre service de traduction automatique en ligne sous le nom de Google Translate (Google Traduction), après avoir utilisé un service de Systran.
2007-11: La librairie en ligne Amazon lance sa propre liseuse, le Kindle.
2007-12: L’Unicode (créé en 1991) supplante définitivement l’ASCII (créé en 1963) en tant que système d’encodage informatique sur l’internet.
2008-02: Le magazine littéraire ActuaLitté est lancé directement en ligne par Nicolas Gary et ses amis.
2008-05: Numilog devient une filiale d’Hachette Livre avant de reprendre son indépendance quatre ans plus tard.
2008-07: Le format PDF devient un standard ouvert et une norme ISO (ISO 32000-1:2008).
2008-09: La société Plastic Logic ouvre sa première usine de papier électronique à Dresde (Allemagne).
2008-10: Google propose (sans succès) un accord à l’Authors Guild et l’Association of American Publishers (AAP) pour la diffusion des livres sous droits dans Google Books.
2008-11: La Commission européenne lance Europeana en tant que grande bibliothèque numérique publique européenne.
2009-01: Amazon rachète Audible.com et sa collection de livres, journaux et magazines audionumériques.
2009-01: Numilog propose un catalogue de 50.000 livres numériques à la vente.
2009-02: Amazon lance le Kindle 2 un an et trois mois après le premier Kindle.
2009-02: Google Books propose un portail spécifique pour lecture sur smartphone.
2009-05: Amazon lance le Kindle DX avec un écran plus grand.
2009-05: Marc Autret, développeur et infographiste, crée le site bilingue Indiscripts, laboratoire de scripts InDesign.
2009-11: Barnes & Noble.com lance sa propre liseuse, le Nook.
2010-03: Gallica offre un million de documents tous supports confondus.
2010-04: Juan Pirlot de Corbion crée YouScribe, plateforme communautaire de partage et de vente de publications numériques.
2010-04: La Library of Congress débute l’archivage systématique des tweets publics en tant que reflet des tendances de notre époque.
2010-04: Apple lance l’iPad, sa tablette multifonctions.
2010-05: L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie l’EPUB2, à savoir la version 2 du format EPUB.
2010-06: Facebook fête ses 500 millions d’usagers.
2010-10: Distributed Proofeaders, qui numérise, relit et corrige les livres du Projet Gutenberg, fête son dixième anniversaire avec 18.000 livres traités depuis ses débuts.
2010-12: Une licence Creative Commons est utilisée par 400 millions d’œuvres sur l’internet.
2011-01: Wikipédia fête ses dix ans avec 17 millions d’articles dans 270 langues.
2011-03: L’internet mondial compte 2 milliards d’usagers, soit 30,2% de la population mondiale.
2011-07: Le Projet Gutenberg fête son quarantième anniversaire avec une collection de 36.000 livres numériques.
2011-09: Michael Hart – père de l’ebook et fondateur du Projet Gutenberg – décède dans l’Illinois.
2011-10: L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie l’EPUB3, à savoir la version 3 du format EPUB.
2011-12: Twitter passe un partenariat avec Google pour l’inclusion des tweets publics dans les résultats du moteur de recherche.
2013: L’Ethnologue, répertoire encyclopédique de langues vivantes, publie pour la première fois sa version en ligne gratuite avant sa version imprimée payante.
2013-04: La Digital Public Library of America (DPLA) est fondée en tant que grande bibliothèque numérique publique américaine.
2013-11: Creative Commons publie les versions 4.0 de ses licences.
2014: Bookshare propose 280.000 titres à 300.000 personnes aveugles ou malvoyantes dans cinquante pays.
2014-11: Bookshare passe un partenariat avec la Médiathèque Valentin Haüy (France) pour le prêt de 180.000 livres en diverses langues.
2014-12: Une licence Creative Commons est utilisée par 882 millions d’œuvres sur l’internet.
2015-01: L’Ethnologue recense 7.102 langues vivantes parlées sur la planète.
2015-02: Plastic Logic crée la société FlexEnable pour développer la nouvelle génération de papier électronique.
2015-03: L’internet mondial compte trois milliards d’usagers, soit 42,3% de la population mondiale.
2015-04: L’Online Books Page recense deux millions de livres en accès libre sur le web.
2015-04: L’Adobe Reader retrouve son nom d’Acrobat Reader, qui était son nom original.
2015-05: Le magazine littéraire en ligne ActuaLitté lance son nouveau site web.
2015-05: Le web mondial compte près d’un milliard de sites.
2015-07: Distributed Proofreaders compte 30.000 livres numérisés et corrigés pour le Projet Gutenberg.
2015-09: Le Projet Gutenberg offre 50.000 livres numériques, pour la plupart du domaine public.


Copyright © 2015-2016 Marie Lebert
Licence CC BY-NC-SA version 4.0

Written by marielebert

2015/06/01 at 07:00

Posted in Uncategorized