Présentation de l’accès ouvert [texte de Peter Suber]

L’accès ouvert aux articles scientifiques validés par un comité de lecture et leurs prépublications

Document original: Open Access Overview, by Peter Suber.


Traduction par Marie Lebert.
Première mise en ligne le 11 septembre 2012.
Dernière révision le 28 février 2016.
[Voir aussi: 35 questions sur l’accès ouvert à la recherche.]


Cette présentation est une introduction à l’accès ouvert rédigée à l’intention des personnes pour lesquelles ce concept est nouveau. J’espère qu’elle est suffisamment courte pour être lue et suffisamment longue pour être utile, et qu’elle est organisée de manière à permettre aussi bien une lecture en diagonale qu’une lecture approfondie dans les domaines de votre choix. Elle ne couvre pas toutes les facettes possibles du sujet et ne répond pas à toutes les objections possibles, mais les lecteurs y trouveront suffisamment de matière pour éviter les contresens ayant freiné les avancées de l’accès ouvert lors de ses premières années.

Si cette présentation vous paraît trop longue, vous pouvez vous reporter à ma très brève introduction à l’accès ouvert [ou à sa version anglaise originale]. Elle est disponible dans une vingtaine de langues et tient sur une seule page imprimée avec la police de caractères adéquate. Si ces textes vous paraissent trop courts, vous pouvez vous reporter à mes autres écrits sur l’accès ouvert, y compris mon livre Open Access (publié par la MIT Press en 2012) [ou sa version française publiée en 2016].

Après vous être familiarisés avec le concept général de l’accès ouvert, vous pouvez suivre l’actualité du sujet sur l’Open Access Tracking Project (OATP) et dans la SPARC Open Access Newsletter. (Mon blog Open Access News a rendu compte des nouveaux développements en détail entre mai 2002 et avril 2010, date à laquelle j’ai cessé ce blog, mais les archives restent disponibles en ligne.)

Vos commentaires et suggestions sont bienvenus.

Peter Suber


* La littérature scientifique en accès ouvert est numérique, en ligne, gratuite et exempte de la plupart des restrictions en termes de droit d’auteur et de licence d’utilisation.

* L’accès ouvert est compatible avec le respect du droit d’auteur, l’évaluation des articles par un comité de lecture, la possibilité de revenus (et même de profits), l’existence de versions imprimées, la conservation des articles à long terme, l’indexation de leur contenu, le prestige et la qualité d’une revue et l’avancement de la carrière d’un chercheur, tout comme les autres caractéristiques et services de la littérature scientifique conventionnelle.

* La base légale de l’accès ouvert est le consentement du détenteur du droit d’auteur (pour la littérature scientifique récente) ou l’expiration de ce droit d’auteur (pour la littérature scientifique ancienne).

* La campagne en faveur de l’accès ouvert concerne surtout la littérature scientifique que les auteurs mettent à la disposition de tous sans contrepartie financière.

* De nombreuses initiatives en faveur de l’accès ouvert sont axées sur la recherche financée sur les fonds publics.

* La littérature scientifique en accès ouvert n’est pas gratuite à produire ou à publier.

* L’accès ouvert est compatible avec l’évaluation des articles par un comité de lecture, et toutes les initiatives majeures en faveur d’une littérature scientifique en accès ouvert insistent sur l’importance de cette évaluation.

* Les deux moyens les plus utilisés pour mettre des articles scientifiques en accès ouvert sont les revues ouvertes («voie dorée») et les archives ouvertes («voie verte»).

* Les revues ouvertes («voie dorée»):

* Les archives ouvertes («voie verte»):

* Le mouvement en faveur de l’accès ouvert est un projet constructif et non destructif.

* L’accès ouvert n’est pas synonyme d’accès universel.

* L’accès ouvert est un type d’accès et non un type de modèle économique, un type de licence ou un type de contenu.

* L’accès ouvert sert les intérêts de nombreux groupes.

* L’accès ouvert dans une perspective historique:


Pour en savoir plus:

Alliance for Taxpayer Access (ATA), par SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition).

Enabling Open Scholarship (EOS), par un groupe d’instituts de recherche européens sous la direction de l’Université de Liège.

(Mis)Leading Open Access Myths, par BioMed Central. Un document qui détaille quelques mythes sur l’accès ouvert.

Open Access Directory (OAD), un wiki que j’ai co-fondé avec Robin Peek en avril 2008, avec plusieurs rubriques:
* Advocacy organizations for OA (organisations promouvant l’accès ouvert).
* Blogs about OA (blogs sur l’accès ouvert).
* Declarations in support of OA (déclarations en soutien à l’accès ouvert).
* Events (conférences et ateliers sur l’accès ouvert).
* OA book business models (modèles économiques pour les livres en accès ouvert).
* OA by the numbers (l’accès ouvert en chiffres).
* OA journal business models (modèles économiques pour les revues en accès ouvert).
* Timeline of the OA movement (chronologie du mouvement pour l’accès ouvert).

Open Access Scholarly Information Sourcebook (OASIS), un guide par Leslie Chan et Alma Swan.

Open Access Tracking Project (OATP), un service d’alerte en temps réel que j’ai créé en avril 2009.

What you can do to promote open access (ce que vous pouvez faire pour promouvoir l’accès ouvert), une liste que j’ai créée par le passé et qui mériterait d’être actualisée.

La liste ci-dessus est très sélective. Pour des informations plus complètes, vous pouvez consulter les archives de mon blog (2002-2010), les archives de ma lettre d’information (2001-en cours) et mes autres écrits sur l’accès ouvert.


Version française par Marie Lebert sous licence CC BY-NC-SA version 4.0.